image-cb

SalesForce , Sugar Crm : Création de champs

 

Contexte:

Imaginez que vos êtes une entreprise dans le service ou l'industrie et que vous souhaitez un progiciel de CRM pour votre relation client.

En naviguant sur ce CRM vous constatez qu'il manque des éléments indispensables à votre activité tel que : 

– cases à cocher ( pour l'effectif )

– un champs nombre (numéro de département)

– un champs prospect (BtoB , BtoC)

On s'est donc interesser à deux poids lourds du marché : Sales Force et Sugar CRM , afin de tester la facilité du paramétrage.

La question que l'on se pose est ce que pour un utilisateur classique, il est facile ou non de créer ou remplir des champs inexistants ou fait il faire appel à un intégrateur ? 

 

Prise en main des logiciels

Nous avons commencé par prendre en main le CRM Salesforces.

Concernant la création de champs supplémentaires, nous avons pris un peu de temps avant de comprendre comment fonctionnait l'outil. Il a fallu trouver l'onglet paramètre pour créer les champs. Lors de la création du premier champs, on s'est un peu perdu et on a du mal à revenir sur nos pas pour avancer. 

Une fois revenu sur l'onglet champs, bien repérer le bouton  nouveau car il est difficile à trouver. 

A partir de là, le déroulement de la création des champs est facile car c'est un fil conducteur. Il faut remplir les informations requises et cliquer sur suivant pour passer à l'étape suivante et enfin enregistrer. 

Selon les besoins, différents types de champs peuvent être crées ainsi l'outil devraient répondre à un bon nombre de secteurs d'activités y compris le votre. Du coup, pour la création de nouveaux champs; il n'est necessaire de faire appel à un prestataire, cette étape peut être gérée en interne.

Dans un second temps , nous avons tester SUGAR CRM.

Au niveau de la 1ère impression, l'outils est en anglais contrairement à SalesForce. Et concernant son paramétrage, on peu clairement dire qu'il est régide et diffile à prendre en main.

Pour créer un champ il faut se rendre sur admin puis l'onglet studio et enfin cliquer sur champs.

Une fois arrivé sur l'onglet création de champs, on constate qu'il existe beaucoup plus d'élèments descriptifs. Préparez vous à perdre du temps à cette étape car le logiciel est rigide, froid. Vous constaterez qu'il y a des boutons qui ne servent à rien, c'est assez perturbant.

Ce qui est bizarre c'est que l'outil prend en compte nos modifications, mais une fois celles-ci enregistrées il ne les insère pas dans la fiche compte.  Il a fallu faire des recherches et répeter l'opération plusieurs fois sans aboutir à notre but. 

Bref, concernant la création de nouveaux champs, Salesforces est clairement au-dessus de SugarCRM. Simple et fonctionnel, il vous fera gagner  du temps et donc de l'argent car sur ce point, tout peut être géré en interne. 

N'hesitez pas à partager !

Avis

Laisser un commentaire