Le Supply Chain Mangement

Le Supply Chain Management (SCM), en français la Gestion de la chaîne logistique (GCL)

 

La gestion de la chaine logistique (Supply Chain Management ou SCM) est un phénomène qui prend de plus en plus d‘ampleur dans le monde industriel et de nouveaux outils ont fait leurs apparitions. Nous allons nous pencher sur cette problématique.

  

De quoi s’agit-il?

La gestion de la chaîne logistique ou Supply Chain Management est l’idée de mettre en œuvre un savoir-faire d'application qui aura pour but d’optimiser une ligne de production de A à Z. Cela peut se faire sur la mise en œuvre des opérations, sur l’enchaînement des tâches, ou encore sur le système logistique.

La chaîne logistique prend en charge l'ensemble de la gestion des flux de matières. Elle gère directement les activités concernées et assure une collaboration étroite avec les acteurs ou tiers en vue de maîtriser / piloter :

-les flux et stocks de produits finis, en cours, semi-finis, matières premières concernées.

 

-les ressources (ressources humaines internes ou prestataires externes : fournisseurs, entreposage, magasinage, transport, transitaires) 

 

-les équipements nécessaires à la réalisation de la prestation logistique (entrepôts, outillages, machines, manutention, véhicules propres)

 

-les fournitures (emballage, consommables, sources d'énergie et carburants)

 

-les services (planification, magasinage, emballage, manutention, transport, export, douane, facturation, litiges) 

 

-les systèmes d'information et de contrôle de gestion.

 

Quels sont les enjeux?

La Supply Chain Management vise à garantir l'organisation et la qualité du service logistique en conformité avec les dispositions figurant au cahier des charges logistique.

En d’autres termes, il s’agit de maximiser la rentabilité d‘une ligne de production, garantir l’approvisionnement de matière, être sûr de produire à la qualité demandée, pour la date demandée, garantir la bonne gestion des stocks, garantir le bon enchainement des différentes productions, bref, mettre en place la meilleur organisation possible pour les machines comme pour le personnel, et tout cela à moindre coût.

Tout l’enjeu est de rendre les choses plus facile, de faire des gains de temps, d‘argent et de garantir la qualité du produit. De nouveaux outils ont fait leurs apparitions pour palier à ce casse-tête chinois. Dans certaines entreprises, ce peut être l’outil qui fera la différence.   

A qui est-il adressé?

C’est donc le secteur industriel qui est clairement la cible de ce type d’outil, et il faut déjà une entreprise d’une certaine taille avec un atelier d’au moins une quarantaine de personnes pour pouvoir se munir d‘outil de Supply Chain Management.

Toutes ces entreprises sont déjà munies d’outil d’ERP assez élaborés mais pas focrcément de système de Supply Chain Management. Cependant avec ces logiciels ERP souvent basés sur des systèmes MRP ou MRP II,  les directeurs de production ne peuvent la plupart du temps pas calculer ou optimiser leurs lignes, calculer la rentabilité en temps réel, ou encore prévoir ou anticiper d’éventuels retards.

Les entrerpises de négoce, retail, ou grande distribution ont également besoin de ce genre d'outils qui leurs permettent de gérer leurs stocks ainsi que la distribution en évitant les ruptures.

 Cet outil est depuis une quinzaine d’années de plus en plus en vogue parmi les grosses industries et a tendance à se démocratiser. Les PME peuvent tout à fait y trouver leurs bonheurs.

En effet, les outils de Supply Chain Management tendent à se verticaliser, et deviennent accéssibles à des sociétés de ETI et PMI PME.

N'hesitez pas à partager !

Avis

Laisser un commentaire