Avantages et inconvénients du On-premise pour les TPE / PME (2/2)

Dans mon post d’aujourd’hui, voici la suite de l'article du 12/05/2015 où vous trouverez les principaux points forts et les points faibles des solutions On-premise cités par notre échantillon :

On-premise

Point positif Points forts

Un sentiment de maitrise 35%

Certains dirigeants préfèrent faire évoluer leur système d’information en temps voulu (MAJ), et pensent avoir ainsi une meilleure maitrise de leurs outils et des données qui y sont contenues. Une moitié des personnes interrogées étant dans ce cas était des dirigeants passionnés d’informatique qui voient ça comme un hobbie. La veille technologique, le niveau de compétences et le temps que demande cette façon de gérer son SI n’est donc pas un problème.

-L’autre moitié de ces dirigeants sont beaucoup plus flous sur les raisons qui les poussent à faire ce choix et répondent seulement qu’ils veulent garder la main sur leurs données.

– Il a été beaucoup plus difficile de connaitre les raisons qui poussent l'autre moitié des dirigeants à faire le choix du On-premise, car quand on leur posait clairement la question la seule explication qu'ils nous ont confié était qu'ils voulaient garder la main sur leurs données.

Rapidité – fluidité 28%

En fonction de l’endroit où est domiciliée l’entreprise, le débit de connexion internet n’est pas forcément suffisant. Un logiciel On-premise sera donc beaucoup plus réactif dans ce cas précis. (Avec le développement du réseau 4G qui permet le transfert d’un volume de données conséquent cette idée tend à disparaitre.)

Point négatif Points faibles

La mobilité 57%

Accès à développer ce n’est pas simple d’accéder à sa solution depuis n’ importe où (mobilité) ;

De plus en plus d’entreprises interrogées ont exprimé le besoin d’accéder à ses données depuis n’ importe où n’importe quand. C’est comme passé du téléphone fixe au téléphone mobile. Cet exemple est très parlant, en effet les entreprises de notre échantillon qui sont passées au Cloud ne s’imagineraient pas revenir en arrière. On voit bien que la mobilité une fois acquise, devient difficile à remettre en question. Notons toutefois que cette mobilité est possible en On-premise mais rarement d’office alors qu’en Cloud c’est systématique.

 

Hébergement (sécurité etc.) moins performant 18%

18% des utilisateurs se rendent compte des difficultés à mettre en œuvre une solution sécurisée que cela soit pour le taux de disponibilité de la solution que de la sécurité d’accès aux données et leur sauvegarde.

La perte intégrale des données en cas d’incendie ou autre catastrophe si elles sont conservées en local est un risque réel. Les données sont aussi plus vulnérables au piratage. On ne peut pas se payer la sécurité d’un géant du Cloud en interne.

 

Conclusion

78% des ERP et CRM achetés ces 6 derniers mois sur notre échantillon sont des solutions Cloud / SaaS.

La tendance est donc clairement à l’usage des solutions Cloud. Mais est-ce encore un choix ou un passage obligé notamment par le fait que la quasi-totalité des nouvelles solutions ne sont proposées qu’avec ce type d’offre ?

 

N'hesitez pas à partager !

Avis

Laisser un commentaire